Pourquoi Tarmaq aujourd’hui

POURQUOI TARMAQ

soutenir

LA FILIERE REGIONALE

TARMAQ, future cité des savoirs aéronautiques et spatiaux, a pour ambition d’être demain un lieu hybride de diffusion, d’acquisition, de conservation, de transmission des savoirs. TARMAQ s’inscrit dans le temps long, et est conçu comme une nouvelle étape dans le déploiement de la stratégie des collectivités territoriales en matière de soutien à la filière aéronautique et spatiale et à l'emploi. 

La mise en œuvre de l’Association de préfiguration TARMAQ par la Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole, la Ville de Mérignac et la filière industrielle, répond aux enjeux stratégiques de la filière, qui se font encore plus pressants à l’aune de la crise actuelle.

Soutenir la filière aujourd’hui, accompagner son renouveau

Si l’aéronautique est fortement impactée par la crise engendrée par le Covid 19, elle a aussi pu démontrer tout au long de cette même crise son caractère indispensable (transport de patients, de soignants, de matériels médicaux…). De plus, cette industrie européenne historique et essentielle demeure aujourd’hui une composante essentielle de l’autonomie stratégique de la France et de l’Union européenne. 

Par ailleurs, l’aéronautique, ses emplois et compétences, vont sortir transformés de la crise. De nouvelles habitudes de voyager vont émerger ; les efforts déjà menés par la filière pour réduire son impact environnemental, vont s’accélérer sur toute la chaîne de valeur : conception, exploitation, maintenance, démantèlement. La résilience du secteur passera nécessairement par cette transformation, dont TARMAQ permettra la visibilité et la diffusion auprès des citoyens, afin de promouvoir une meilleure connaissance et appropriation de ces évolutions par le grand public. 

De plus, cette transformation industrielle passera également par des ruptures technologiques dont TARMAQ se fera la vitrine : propulsion, hybridation, électricité, hydrogène, fibre optique, nouveaux matériaux, Li-Fi, analyse de données, maintenance prédictive, utilisation des dispositifs de réalité virtuelle et réalité augmentée… Ces innovations, demain, pourront se diffuser vers d’autres industries, faisant émerger de nouveaux métiers et de nouvelles filières.

En lançant dès maintenant un projet ambitieux, conçu pour accompagner la filière dans cette mutation et la rendre plus proche des citoyens, les collectivités démontrent leur soutien pour aujourd’hui et pour demain à une filière économique régionale historique, essentielle et d’avenir.

Anticiper la reprise par l'ouverture à de nouveaux publics

Quelle que soit la forme que prendra cette reprise, il est nécessaire de l’anticiper en diversifiant les talents attirés par les métiers aéronautiques et spatiaux, et en imaginant les formations répondant aux besoins en compétences nouvelles. TARMAQ se fera le laboratoire des métiers de demain et de leur ouverture auprès de tous les publics. Le projet contribuera ainsi au défi majeur du maintien des compétences et des savoir-faire

Transformation ou émergence des métiers, transmission des savoir-faire, échanges toujours plus nourris avec les citoyens et enrichis par la dualité civil-militaire : le maintien d’une filière régionale forte et indépendante ne pourra se faire qu’au travers d’une ouverture à de nouveaux profils et d’une diversification des compétences, qui viendront irriguer la chaine de valeur et les emplois implantés à l’échelle locale. 

Valoriser la richesse de l'histoire aéronautique et spatiale

La filière aéronautique et spatiale est profondément ancrée en Nouvelle-Aquitaine depuis le temps des pionniers. S’appuyer sur cette épopée permet aussi de donner à voir les incroyables progrès et innovations qui ont vu le jour en à peine un siècle, et de créer des ponts avec l’aviation de demain. TARMAQ valorisera cette continuité de la riche histoire aéronautique et spatiale régionale.